Au fil des rounds – l’actualité de la boxe

Le blogue de Richard Cloutier : www.netboxe.com/Infos_Quebec

Richard Cloutier richard.cloutier@tc.tc Publié le 30 novembre 2015

Bien qu’il n’ait pas été en mesure de reconquérir sa ceinture IBF, Lucian Bute a offert une performance inspirée face au champion James DeGale.

©gracieuseté Robert Lévesque

« Il n’y a pas de perdants ce soir. James DeGale garde sa couronne, mais Lucian Bute a démontré qu’il appartenait à l’élite de sa division », a lancé le promoteur Yvon Michel à l’issue du combat disputé le 28 novembre au Centre Vidéotron de Québec.

L’ancien champion du monde Lucian Bute (33-3-0) a fait écarquiller bien des yeux, samedi soir, alors qu’il se mesurait au titulaire de la couronne IBF, le Britannique James DeGale (22-1-0). Bute a fait preuve d’acharnement et de beaucoup de détermination, en plus d’encaisser tous les coups de son rival sans jamais cesser de mettre de la pression, au grand plaisir de la foule. DeGale s’est toutefois montré intraitable et les juges lui ont donné la victoire par décision unanime au terme des douze rounds règlementaires.

« Je suis très heureux de ma performance, a pour sa part témoigné  Lucian Bute. J’ai prouvé ce soir que je ne suis pas fini, malgré les trois années difficiles que j’ai traversé. J’étais agressif, j’ai montré mes habiletés, mais il [DeGale] a couru beaucoup et j’ai dû le pourchasser. Je ne remets pas en doute la décision des juges, mais lorsqu’un boxeur s’enfuit, c’est décevant. »

Selon Yvon Michel, les dirigeants du réseau américain Showtime, qui télédiffusait le gala, se sont dits fort heureux de la performance de Lucian Bute et voudraient le revoir le plus rapidement possible ».

Eleider Alvarez s’impose face à Isaac Chilemba

Dans le principal combat de soutien de la soirée, le Montréalais Eleider Alvarez (19-0-0) a défendu avec succès sa couronne WBC Argent face au Sud-Africain Isaac Chilemba (24-3-2) en l’emportant par décision majoritaire des juges. Alvarez est ainsi confirmé comme aspirant obligatoire au titre mondial WBC des mi-lourds et devrait avoir l’occasion d’affronter le champion Adonis Stevenson (27-1-0). À noter que les deux boxeurs ont le même promoteur et le même agent, soit respectivement le Groupe Yvon Michel et Al Haymon. Haymon étant aussi l’agent de Lucian Bute.

En sous-carte, Sébastien Bouchard (11-1-0) de Baie-Saint-Paul a soulevé la foule en stoppant l’Italien Giuseppe Lauri (55-18-0) à 39 secondes du deuxième round. L’Olympien (Londres) Custio Clayton (5-0-0) de la Nouvelle-Écosse, mais résident de Montréal, a obtenu la victoire par T.K.-O. au deuxième round sur Ivan Pereyra (20-6-0) du Mexique. Le poids lourd Oscar Rivas (18-0-0) de Montréal a passé le K.-O. à 46 secondes du deuxième round au gaucher américain Joey Abell (31-9-0). Aussi chez les lourds, le Montréalais d’origine roumaine Bogdan Dinu (14-0-0) a défait le vétéran Argentin Manuel Alberto Pucheta (38-11-0) au sixième round.

Dans les combats préliminaires, le Montréalais Yves Ulysse jr (10-0-0) a enregistré la victoire par T.K.-O. au cinquième round sur le Mexicain Randy Lozano (10-8-2) après l’avoir fait chuter à trois reprises. Pour son troisième combat disputé à Québec, le Russe résident de Montréal Vislan Dalkhaev (4-0-0) a inscrit la victoire sur Antonio Olguin (9-6-1) du Mexique par décision unanime des juges. David Maltais (2-0-1) de Vaudreuil a remporté son duel face à Lucnor Diserne (0-1-0) par décision majoritaire des juges. Diserne, un français résident de Québec, est entrainé par Fernand Marcotte. À noter également la victoire acquise par Adrian Granados (17-4-2) qui a stoppe le protégé de Don King et aspirant #1 au WBC chez les super-légers, l’Américain Amir Imam (18-1-0). Granados l’a emporté  par T.K.-O. au huitième round, infligeant à Imam sa première défaite en carrière.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

L’aspirant mondial Ghislain Maduma (17-2-0) de Montréal a été ajouté à la carte qui sera présentée le 4 décembre au Métropolis de Montréal par Eye of the Tiger Management. Maduma, qui s’est incliné par décision partagée des juges devant Maurice Hooker (19-0-2) le 17 octobre dernier au Madison Square Garden de New York, fera face cette fois-ci à Juan Jesus Rivera (27-13-0) du Mexique. Il s’agit d’un troisième combat au Canada pour Rivera, qui s’est incliné devant Dierry Jean et Samuel Vargas. Dans le principal combat de la soirée présentée au Métropolis, l’espoir local Steven Butler (12-0-1) fera face au Finlandais Teemu Tuominen (10-1-0), le Maskoutain Michael Gadbois (14-0-3) fera face à Jesus Singwancha (20-9-0) de la République démocratique du Congo, Shiller Hyppolite (17-1-0) sera opposé au Français Cedric Bellais (18-6-3), et Ayaz Hussain affrontera Daniel Attah (28-20-1), un Nigérien résident des États-Unis. Mathieu Germain (4-0-0) et Simon Kean (1-0-0) figurent notamment sur la carte.

Le boxeur de Saint-Émile, Kevin Bizier (25-2-0), a confirmé aux médias qu’il sera bientôt impliqué dans un combat de championnat du monde. Aspirant obligatoire au titre mondial IBF des mi-moyens, Bizier aurait en effet obtenu l’assurance du titulaire de la couronne, l'Anglais Kell Brook (35-0-0), qu’il serait son prochain rival. Le duel pourrait se tenir au Centre Vidéotron de Québec en janvier ou mars prochain. Les promoteurs respectifs des deux boxeurs, soit Yvon Michel et  Eddie Hearn, qui est aussi le gérant de James DeGale, devaient notamment en discuter ce weekend. À défaut d’en venir à une entente, l’IBF entreprendra le 23 décembre prochain les procédures pour lancer un appel d’offres visant à organiser le combat. Kevin Bizier est devenu aspirant mondial au titre IBF à la suite de sa victoire obtenue avant la limite sur Fredrick Lawson à Miami en novembre dernier. Pour sa part, Brook en serait à une troisième défense de son titre, obtenu en 2014. Il l’a notamment défendu avec succès en mars dernier face au Montréalais Jojo Dan, qui a été arrêté au quatrième round. Rappelons que c’est Jojo Dan qui a infligé à Kevin Bizier les deux seules défaites figurant à sa fiche.

Nombreux sont les amateurs qui remettent en question l’adversité à laquelle se mesure le champion du monde WBC des mi-lourds, le Blainvillois Adonis Stevenson (27-1-0), et The Ring Magazine vient en quelque sorte de leur donner raison. Stevenson vient en effet d’être dépouillé de sa couronne The Ring, attribué au champion linéaire de la division. Le vénérable magazine fondé en 1922 et connu sous le nom de : bible de la boxe, a choisi de retirer sa ceinture à Stevenson parce que celui-ci n’a pas affronté depuis deux ans un rival appartenant « au top 5 » mondial, bien qu’il ait défendu sa couronne à six reprises depuis sa conquête aux mains de Chad Dawson en juin 2013. La ceinture The Ring sera remise en jeu dans le cas d’un duel opposant Stevenson au triple champion du monde, le Russe Sergey Kovalev (28-0-1). Il faut dire que les deux champions se sont croisés au bord du ring, samedi à Québec et selon plusieurs médias, ils se seraient entendus pour disputer un combat en juin 2016. Toutefois, l’entourage des deux boxeurs doit confirmer cette entente et surtout, négocier des droits de télédiffusion de manière à financer les bourses respectives. D’ici juin, rappelons que Sergey Kovalev a accepté de donner un combat revanche à Jean Pascal (30-3-1). Ce duel sera disputé au Centre Bell le 30 janvier 2016. Quant à Stevenson, il pourrait défendre sa ceinture WBC face à son aspirant officiel, le Montréalais Eleider Alvarez. 

Le Montréalais Flavio Michel (2-0-0) disputera un troisième combat à Edmonton, le 4 décembre prochain. Il affrontera alors l’Ontarien David Aucoin (3-14-0). 

L’aspirant mondial de Halifax Tyson Cave (28-3-0) a défait l’Argentin Walter Rojas (24-8-1) par T.K.-O. au deuxième round, le 28 novembre dernier lors d’un gala présenté au Dartmouth Sportsplex, en Nouvelle-Écosse.

Pour ne rien rater de l’actualité de la boxe au Québec et au Canada, suivez la couverture faite par Richard Cloutier via  www.netboxe.com/Infos_Quebec - Journaliste chez TC Media depuis 2011, Richard Cloutier couvre l’actualité de la boxe depuis près de 15 ans. Il a signé plusieurs ouvrages portant sur le sujet et est le seul journaliste québécois reconnu par la prestigieuse Boxing Writers Association of America.

En manchette

Jour heureux à la Polyvalente Benoît-Vachon

La vie étudiante de la Polyvalente Benoît-Vachon de Sainte-Marie présentera la pièce de théâtre « Happy Day », mise en scène par Marie-Noël Fortin-Lessard et réunissant sur scène 12 élèves de 1re à 5e secondaire.

Jean Soulard pédalera en Beauce

Le 20 août prochain, le chef cuisinier Jean Soulard appuiera le comité de la Randonnée Vélo-Beauce en venant pédaler avec la centaine de cyclistes attendus.

Au fil des rounds – l’actualité de la boxe

Le blogue de Richard Cloutier : www.netboxe.com/Infos_Quebec

Richard Cloutier richard.cloutier@tc.tc Publié le 30 novembre 2015

Bien qu’il n’ait pas été en mesure de reconquérir sa ceinture IBF, Lucian Bute a offert une performance inspirée face au champion James DeGale.

©gracieuseté Robert Lévesque


« Il n’y a pas de perdants ce soir. James DeGale garde sa couronne, mais Lucian Bute a démontré qu’il appartenait à l’élite de sa division », a lancé le promoteur Yvon Michel à l’issue du combat disputé le 28 novembre au Centre Vidéotron de Québec.

L’ancien champion du monde Lucian Bute (33-3-0) a fait écarquiller bien des yeux, samedi soir, alors qu’il se mesurait au titulaire de la couronne IBF, le Britannique James DeGale (22-1-0). Bute a fait preuve d’acharnement et de beaucoup de détermination, en plus d’encaisser tous les coups de son rival sans jamais cesser de mettre de la pression, au grand plaisir de la foule. DeGale s’est toutefois montré intraitable et les juges lui ont donné la victoire par décision unanime au terme des douze rounds règlementaires.

« Je suis très heureux de ma performance, a pour sa part témoigné  Lucian Bute. J’ai prouvé ce soir que je ne suis pas fini, malgré les trois années difficiles que j’ai traversé. J’étais agressif, j’ai montré mes habiletés, mais il [DeGale] a couru beaucoup et j’ai dû le pourchasser. Je ne remets pas en doute la décision des juges, mais lorsqu’un boxeur s’enfuit, c’est décevant. »

Selon Yvon Michel, les dirigeants du réseau américain Showtime, qui télédiffusait le gala, se sont dits fort heureux de la performance de Lucian Bute et voudraient le revoir le plus rapidement possible ».

Eleider Alvarez s’impose face à Isaac Chilemba

Dans le principal combat de soutien de la soirée, le Montréalais Eleider Alvarez (19-0-0) a défendu avec succès sa couronne WBC Argent face au Sud-Africain Isaac Chilemba (24-3-2) en l’emportant par décision majoritaire des juges. Alvarez est ainsi confirmé comme aspirant obligatoire au titre mondial WBC des mi-lourds et devrait avoir l’occasion d’affronter le champion Adonis Stevenson (27-1-0). À noter que les deux boxeurs ont le même promoteur et le même agent, soit respectivement le Groupe Yvon Michel et Al Haymon. Haymon étant aussi l’agent de Lucian Bute.

En sous-carte, Sébastien Bouchard (11-1-0) de Baie-Saint-Paul a soulevé la foule en stoppant l’Italien Giuseppe Lauri (55-18-0) à 39 secondes du deuxième round. L’Olympien (Londres) Custio Clayton (5-0-0) de la Nouvelle-Écosse, mais résident de Montréal, a obtenu la victoire par T.K.-O. au deuxième round sur Ivan Pereyra (20-6-0) du Mexique. Le poids lourd Oscar Rivas (18-0-0) de Montréal a passé le K.-O. à 46 secondes du deuxième round au gaucher américain Joey Abell (31-9-0). Aussi chez les lourds, le Montréalais d’origine roumaine Bogdan Dinu (14-0-0) a défait le vétéran Argentin Manuel Alberto Pucheta (38-11-0) au sixième round.

Dans les combats préliminaires, le Montréalais Yves Ulysse jr (10-0-0) a enregistré la victoire par T.K.-O. au cinquième round sur le Mexicain Randy Lozano (10-8-2) après l’avoir fait chuter à trois reprises. Pour son troisième combat disputé à Québec, le Russe résident de Montréal Vislan Dalkhaev (4-0-0) a inscrit la victoire sur Antonio Olguin (9-6-1) du Mexique par décision unanime des juges. David Maltais (2-0-1) de Vaudreuil a remporté son duel face à Lucnor Diserne (0-1-0) par décision majoritaire des juges. Diserne, un français résident de Québec, est entrainé par Fernand Marcotte. À noter également la victoire acquise par Adrian Granados (17-4-2) qui a stoppe le protégé de Don King et aspirant #1 au WBC chez les super-légers, l’Américain Amir Imam (18-1-0). Granados l’a emporté  par T.K.-O. au huitième round, infligeant à Imam sa première défaite en carrière.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

L’aspirant mondial Ghislain Maduma (17-2-0) de Montréal a été ajouté à la carte qui sera présentée le 4 décembre au Métropolis de Montréal par Eye of the Tiger Management. Maduma, qui s’est incliné par décision partagée des juges devant Maurice Hooker (19-0-2) le 17 octobre dernier au Madison Square Garden de New York, fera face cette fois-ci à Juan Jesus Rivera (27-13-0) du Mexique. Il s’agit d’un troisième combat au Canada pour Rivera, qui s’est incliné devant Dierry Jean et Samuel Vargas. Dans le principal combat de la soirée présentée au Métropolis, l’espoir local Steven Butler (12-0-1) fera face au Finlandais Teemu Tuominen (10-1-0), le Maskoutain Michael Gadbois (14-0-3) fera face à Jesus Singwancha (20-9-0) de la République démocratique du Congo, Shiller Hyppolite (17-1-0) sera opposé au Français Cedric Bellais (18-6-3), et Ayaz Hussain affrontera Daniel Attah (28-20-1), un Nigérien résident des États-Unis. Mathieu Germain (4-0-0) et Simon Kean (1-0-0) figurent notamment sur la carte.

Le boxeur de Saint-Émile, Kevin Bizier (25-2-0), a confirmé aux médias qu’il sera bientôt impliqué dans un combat de championnat du monde. Aspirant obligatoire au titre mondial IBF des mi-moyens, Bizier aurait en effet obtenu l’assurance du titulaire de la couronne, l'Anglais Kell Brook (35-0-0), qu’il serait son prochain rival. Le duel pourrait se tenir au Centre Vidéotron de Québec en janvier ou mars prochain. Les promoteurs respectifs des deux boxeurs, soit Yvon Michel et  Eddie Hearn, qui est aussi le gérant de James DeGale, devaient notamment en discuter ce weekend. À défaut d’en venir à une entente, l’IBF entreprendra le 23 décembre prochain les procédures pour lancer un appel d’offres visant à organiser le combat. Kevin Bizier est devenu aspirant mondial au titre IBF à la suite de sa victoire obtenue avant la limite sur Fredrick Lawson à Miami en novembre dernier. Pour sa part, Brook en serait à une troisième défense de son titre, obtenu en 2014. Il l’a notamment défendu avec succès en mars dernier face au Montréalais Jojo Dan, qui a été arrêté au quatrième round. Rappelons que c’est Jojo Dan qui a infligé à Kevin Bizier les deux seules défaites figurant à sa fiche.

Nombreux sont les amateurs qui remettent en question l’adversité à laquelle se mesure le champion du monde WBC des mi-lourds, le Blainvillois Adonis Stevenson (27-1-0), et The Ring Magazine vient en quelque sorte de leur donner raison. Stevenson vient en effet d’être dépouillé de sa couronne The Ring, attribué au champion linéaire de la division. Le vénérable magazine fondé en 1922 et connu sous le nom de : bible de la boxe, a choisi de retirer sa ceinture à Stevenson parce que celui-ci n’a pas affronté depuis deux ans un rival appartenant « au top 5 » mondial, bien qu’il ait défendu sa couronne à six reprises depuis sa conquête aux mains de Chad Dawson en juin 2013. La ceinture The Ring sera remise en jeu dans le cas d’un duel opposant Stevenson au triple champion du monde, le Russe Sergey Kovalev (28-0-1). Il faut dire que les deux champions se sont croisés au bord du ring, samedi à Québec et selon plusieurs médias, ils se seraient entendus pour disputer un combat en juin 2016. Toutefois, l’entourage des deux boxeurs doit confirmer cette entente et surtout, négocier des droits de télédiffusion de manière à financer les bourses respectives. D’ici juin, rappelons que Sergey Kovalev a accepté de donner un combat revanche à Jean Pascal (30-3-1). Ce duel sera disputé au Centre Bell le 30 janvier 2016. Quant à Stevenson, il pourrait défendre sa ceinture WBC face à son aspirant officiel, le Montréalais Eleider Alvarez. 

Le Montréalais Flavio Michel (2-0-0) disputera un troisième combat à Edmonton, le 4 décembre prochain. Il affrontera alors l’Ontarien David Aucoin (3-14-0). 

L’aspirant mondial de Halifax Tyson Cave (28-3-0) a défait l’Argentin Walter Rojas (24-8-1) par T.K.-O. au deuxième round, le 28 novembre dernier lors d’un gala présenté au Dartmouth Sportsplex, en Nouvelle-Écosse.

Pour ne rien rater de l’actualité de la boxe au Québec et au Canada, suivez la couverture faite par Richard Cloutier via  www.netboxe.com/Infos_Quebec - Journaliste chez TC Media depuis 2011, Richard Cloutier couvre l’actualité de la boxe depuis près de 15 ans. Il a signé plusieurs ouvrages portant sur le sujet et est le seul journaliste québécois reconnu par la prestigieuse Boxing Writers Association of America.