Sections

Une enquête préliminaire pour Élizabeth Pelletier-Boissonneault

Voies de fait grave sur un bébé


Publié le 7 septembre 2017

Élizabeth Pelletier-Boissonneault

©Facebook

Élizabeth Pelletier-Boissonneault, 23 ans de Sainte-Marie et accusée de voies de fait grave sur un bébé, aura une enquête préliminaire sur trois jours au Palais de Justice de Saint-Joseph. Le tout se déroulera à compter du 28 février 2018.

Ce temps est jugé nécessaire, car le simple visionnement de l'interrogatoire de police devrait prendre toute une journée, en plus du passage attendu à la cour de trois ou quatre témoins.

Rappelons que la jeune femme a comparu en novembre dernier afin de faire face à une accusation de voie de fait grave sur un enfant d'un an. Le 20 octobre, le bébé avait été retrouvé inconscient dans la garderie en milieu familial de l'accusée. Le bambin avait ensuite été transporté au centre hospitalier, où des contusions avaient été détectées. Après enquête, le geste reproché (une interdiction de publication nous empêche d'en diffuser les détails pour le moment) remonterait au 28 septembre 2016. La Sûreté du Québec ignore ce qui s'est produit entre le 28 septembre et le 20 octobre pour expliquer la perte de conscience.

La jeune femme, sans antécédent judiciaire, est en liberté depuis le 7 novembre dernier (sous diverses conditions).