Sections

Attouchements et voyeurisme: 90 jours pour Sébastien Boutin


Publié le 6 septembre 2017

Sébastien Boutin

©TC Media – Hubert Lapointe

Sébastien Boutin, 37 ans de Saint-Martin, a été déclaré coupable de contacts sexuels avec un enfant de moins de 16 ans et de voyeurisme, le mardi 5 septembre dernier au Palais de Justice de Saint-Joseph. Il a été condamné par le juge Hubert Couture à une peine de 90 jours de prison discontinus.

Les gestes reprochés se sont déroulés entre le 31 août 2009 et le 15 décembre 2014. L'homme a admis être entré à trois ou quatre reprises dans la chambre de la fille d'une ex-conjointe, qui à la fin avait 14 ans, afin de lui toucher les seins. Un jour, il avait aussi installé une caméra GoPro dans la salle de bain et filmé la jeune fille prendre sa douche.

À sa défense, M. Boutin a affirmé avoir arrêté de visionner la vidéo au moment où la victime était en train de se déshabiller.

À l'opposé, le procureur de la couronne Nicolas Champoux a soulevé que le rapport présentenciel ne lui était « pas très favorable ». Ledit rapport indique notamment que l'accusé minimiserait les gestes posés.

En contrepartie, l'avocate Marie-Josée Parent a assuré que son client a exprimé des regrets sincères et que c'est simplement son caractère renfermé qui peut donner l'impression qu'il minimise la gravité de son crime.

Il est à noter que la peine est assortie à 150 heures de travaux communautaires à effectuer dans un délai de 15 mois, une probation de trois ans avec un suivi de 18 mois, et son nom apparaîtra au registre des délinquants sexuels pendant 10 ans.