Il gifle un signaleur routier... qui voulait son bien


Publié le 13 avril 2017

Jason Giasson-Savard avait été retrouvé en état d'ébriété alors qu'il était couché dans le gazon près d'un bar.

©TC Média - Jean-François Fecteau

Pendant qu'il marchait d'un bar à un autre, Jason Giasson-Savard, 28 ans de Saint-Georges, a traversé une rue sans faire attention au trafic ni aux travaux de construction qui s'y déroulaient. Après qu'une voiture ait passé à deux doigts de le frapper, l'accusé est allé donner une claque en plein visage du signaleur routier qui lui avait conseillé d'attendre sur le trottoir.

Le geste a été posé en mai 2016. Le jeune homme avait été retrouvé en état d'ébriété par les policiers alors qu'il était couché dans le gazon près d'un bar.

Le jeudi 13 avril au Palais de Justice de Saint-Joseph, le Goergien a donc dû faire face à une accusation de voie de fait, mais également à un chef de vol et un autre de conduite avec les facultés affaiblies.

En effet, le 15 juillet de la même année, il a dérobé un montant de 25 $ à une amie, somme que la sœur de cette dernière venait tout juste de lui prêter.

Enfin, le 1er janvier dernier, une sortie de route a fait en sorte de coincer l'individu qui était d'ailleurs visé par un mandat d'arrestation. Il avait de plus refusé de fournir un échantillon d'haleine aux policiers.

Puisque Giasson-Savard a un antécédent de vol en 2007 et trois pour conduite avec les facultés affaiblies (2008, 2010 et 2015), il a été condamné à une peine de neuf mois d'emprisonnement, de même qu'à une probation de deux ans avec un suivi de 18 mois, doublée de l'obligation d'effectuer 200 heures de travaux communautaires dans un délai de 12 mois.