Sections

Grave accident de VTT à la mine Carey de Tring-Jonction

Témoignage d’une intervention


Publié le 18 septembre 2017

Un accident impliquant trois VTT s’est produit à la mine Carey samedi matin.

©Photo gracieuseté

FAITS DIVERS. Trois personnes ont été blessées dans une collision avec un obstacle sur une route d’accès.

Alex Lehoux-Arel est l’une des premières personnes sur les lieux de l’accident, survenu samedi matin vers 11h. Il était en communication avec les services d’urgence lors de leur l’arrivée. «J’ai dû effectuer des manœuvres de réanimation sur l’un des trois. Il était toujours inconscient lorsqu’on l’a embarqué dans l’ambulance», raconte-t-il.
Ils étaient un groupe de quatre ce matin-là à circuler sur l’un des chemins qui donnent accès à l’usine désaffectée de la mine Carey, entre Tring-Jonction et East Broughton.

«Le propriétaire a mis de grosses pierres, un obstacle, pour empêcher les véhicules d’accéder à l’usine», rapporte Alex Lehoux-Arel. L’un des individus impliqués dans l’accident a mentionné que le mur de pierre ne s’y trouvait pas il y a deux semaines.
Le premier quatre-roues s’est arrêté lorsqu’il a vu l’obstacle mais, avec la poussière et la vitesse, le deuxième l’a percuté de plein fouet et a été éjecté et les deux autres l’ont aperçu à la dernière minute.

Difficile arrivée des secours

Accéder au lieu de l’accident n’a pas été aisé pour les ambulanciers. Trois voitures de patrouille et deux ambulances ont été dépêchées à la mine Carey. Les pompiers s’apprêtaient à s’y rendre avec un véhicule tout terrain, lorsque finalement ils ont décidé de couper le cadenas de la barrière.

Un endroit très fréquenté

La mine Carey est un endroit populaire pour les amateurs de véhicules tout-terrain. Situé à proximité du parc X-Tring, les montagnes de résidus miniers sont faciles d’accès, mais le propriétaire du site a mis des obstacles pour empêcher les VTT de pénétrer à l’usine et à certaines autres parties.

La Sûreté du Québec (SQ) a confirmé qu’il y a eu trois blessés, dont un grave. On ne craint cependant pas pour sa vie.

Vitesse et signalisation

La vitesse est un élément en cause. Alex Lehoux-Arel a remarqué qu’un des VTT sport était toujours en quatrième vitesse. «Il y a plusieurs pancartes Interdiction de circuler, mais je n’ai pas vu d’avertissement pour cet obstacle», a-t-il mentionné.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur Beauce TV.