Chargé à bloc!

Hubert Lapointe hubert.lapointe@tc.tc
Publié le 14 novembre 2015

Bruits, éclairage, musique, intonations et grimaces habillaient les textes de Rachid Badouri.

©TC Media – Hubert Lapointe

Le lapin Energizer était en spectacle, le vendredi 13 novembre dernier, à la salle Méchatigan de Sainte-Marie.

Tout aussi attachant et débordant d'énergie, c'était en fait Rachid Badouri qui était de passage dans la région, afin de présenter son spectacle « Rechargé ». Dans ce second exercice, l'humoriste se met presque à nu devant son public. Plus précisément, il plonge au cœur d'anecdotes et de réflexions très personnelles.

Notamment, il y parle de sa relation privilégiée avec son père, son épouse qui a changé après le mariage, un effrayant cours de spinning, une gênante expérience d'irrigation du colon, un rêve étouffé d'être pianiste, la beauté de la diversité culturelle et la mort de sa mère.

À travers ses monologues, on découvre ou redécouvre surtout un compteur aguerri, très peu vulgaire, qui prenait d'ailleurs un malin plaisir à jouer avec son auditoire. Également, il faut mentionner que ses récits étaient remplis de gags visuels ou même sonores! Une qualité qu'il partage avec aucun autre humoriste. En résumé, il s'agit d'un spectacle à voir pour les gens de tous âges.

En fin de soirée, Rachid Badouri n'avait pas d'autre choix que de parler des événements tragiques qui s'étaient déroulés un peu plus tôt à Paris. Bien sûr extrêmement troublé, il s'était ensuite encouragé en pensant aux spectateurs mariverains. « Oublie ça, c'est leur soirée », s'était-il regonflé.

Rappelons que la tournée avait commencé en octobre 2013. Le 23 septembre dernier, à Montréal, il avait reçu une plaque double platine soulignant les 200 000 billets vendus pour son deuxième spectacle.

 

Pour en savoir plus, visitez le rachidbadouri-jpr.com.

Rachid Badouri a dansé sur scène. Surpris?

©TC Media – Hubert Lapointe