La Fondation Néz pour vivre lance sa campagne de financement la Course Instantanez 2015

Publié le 30 septembre 2015
Gracieuseté

Imaginez-vous dans une ville remplie de personnes arborant le nez rouge pour sensibiliser la population à une cause ! C’est le souhait le plus cher de la FONDATION NÉZ POUR VIVRE, présidée par Francine Laplante, qui a donné aujourd’hui le coup d’envoi à sa campagne de financement intitulée LA COURSE INSTANTANEZ dont les profits serviront à venir en aide aux jeunes adultes de 18-35 ans atteints de cancer. L’objectif : amasser un million de dollar du 1er octobre 2015 au 1er octobre 2016.

Pour ce faire, la Fondation a sollicité l’aide de quelques 200 personnalités regroupant des artistes, des personnalités publiques, des athlètes, des chefs d’entreprise pour soutenir la campagne en prenant un auto-portrait (selfie) tout en portant le nez rouge. Puis, le 1er octobre, ces dernières publieront leur photo sur leurs plateformes respectives de réseaux sociaux invitant leurs fans et amis à en faire de même.

« Je suis toujours épatée par la collaboration des artistes qui n’hésitent pas à s’impliquer avec nous même s’ils sont sollicités de toutes parts. Aussi, je ne peux passer sous silence l’immense confiance que Guy Laliberté nous a témoignée cette année en nous remettant un chèque de 500 000 $, reconnaissant ainsi l’urgent besoin d’aide tant au niveau de la recherche que de l’aide directe aux patients. Tous les dons, peu importe le montant, sont importants car ils contribuent directement à aider les jeunes adultes trop souvent dépourvus lorsque cette satanée maladie frappe ou dans de nombreux cas, récidive » a déclaré Francine Laplante.

La population est donc conviée à visiter l’un des partenaires de la Fondation pour se procurer un nez au coût de 2 $. Dès le 21 septembre, les participants pourront se rendre sur instantanez.ca pour s’inscrire à la course en se créant un profil parmi les cinq catégories affichées. Le jeu propose différents types de photos pour accumuler le plus grand nombre de points possibles et gagner des prix. Les photos peuvent également être partagées sur Facebook.

PARTENAIRES

Les nez seront offerts à partir du 28 septembre chez les partenaires de la Fondation à travers le Québec – Tim Hortons, Jean Coutu, Archambault, Party Expert, Rossy, PFK, VitroPlus et Tigre Géant.

La Fondation est également heureuse de compter à nouveau sur le soutien de Québecor et de ses filiales à titre de partenaire principal de la campagne. L’appui de Québecor se traduit par le déploiement d’une campagne promotionnelle panquébécoise à travers ses diverses plateformes médiatiques à compter du 21 septembre. Cogeco s’implique également en offrant une visibilité à la Fondation à travers son réseau. Groupe Adèle, Imports Dragon et Témoin Production s’ajoutent à titre de partenaires de soutien.

JOURNÉZ POUR VIVRE

La campagne se terminera le jeudi 15 octobre par la JOURNÉZ POUR VIVRE. La population québécoise sera encouragée à mettre le nez au travail ou à l’école. Des brigades de bénévoles se rendront d’ailleurs dans des lieux publics de Montréal et d’autres villes du Québec pour vendre des nez. La Fondation espère que le deuxième jeudi d’octobre deviendra dorénavant la JOURNÉZ POUR VIVRE annuelle.

PORTE-PAROLE DE LA CAMPAGNE

La Fondation est heureuse de continuer à œuvrer auprès de Marie-Eve Janvier, Jean-François Breau et Alex Nevsky, impliqués depuis sa création en 2014. À ces artistes s’ajoute Jonathan Truchon, ce jeune homme de 26 ans qui combat le cancer et ses métastases depuis l’âge de 17 mois.

QUELQUES FAITS NOUVEAUX

« La médecine a fait des pas de géant pour guérir les cancers pédiatriques au cours des dernières décennies, mais dès que ces enfants atteignent l’âge de 18 ans et un jour, on lance ces jeunes adultes seuls dans un système qui n’est ni prêt ni adapté à les recevoir. À cet âge, ils sont plus démunis que la moyenne, ont de plus faibles chances de guérison que les enfants et n’attirent que moins de 1 % des fonds de recherche sur le cancer. Il est grand temps de se mettre à l’ouvrage. Donnez généreusement ! » a conclu Francine Laplante.

Il est, par contre, important de stresser les faits suivants :

• Environ 8 à 10 000 cas de cancer par année sont décelés chez les jeunes adultes et la plupart du temps ces derniers sont virulents.

• Les jeunes adultes, déjà atteints d’un cancer pédiatrique, ont huit fois plus de chance de récidive à l’âge adulte.

• Il y a très peu d’aide offert à ce groupe d’âge.

En manchette

Collision à Sainte-Marie

Une collision entre deux automobiles s'est produite cet avant-midi vers 10h30. à l'intersection de la route Chassé et du boulevard Vachon Nord.

La Fondation Néz pour vivre lance sa campagne de financement la Course Instantanez 2015

Publié le 30 septembre 2015
Gracieuseté

Imaginez-vous dans une ville remplie de personnes arborant le nez rouge pour sensibiliser la population à une cause ! C’est le souhait le plus cher de la FONDATION NÉZ POUR VIVRE, présidée par Francine Laplante, qui a donné aujourd’hui le coup d’envoi à sa campagne de financement intitulée LA COURSE INSTANTANEZ dont les profits serviront à venir en aide aux jeunes adultes de 18-35 ans atteints de cancer. L’objectif : amasser un million de dollar du 1er octobre 2015 au 1er octobre 2016.

Pour ce faire, la Fondation a sollicité l’aide de quelques 200 personnalités regroupant des artistes, des personnalités publiques, des athlètes, des chefs d’entreprise pour soutenir la campagne en prenant un auto-portrait (selfie) tout en portant le nez rouge. Puis, le 1er octobre, ces dernières publieront leur photo sur leurs plateformes respectives de réseaux sociaux invitant leurs fans et amis à en faire de même.

« Je suis toujours épatée par la collaboration des artistes qui n’hésitent pas à s’impliquer avec nous même s’ils sont sollicités de toutes parts. Aussi, je ne peux passer sous silence l’immense confiance que Guy Laliberté nous a témoignée cette année en nous remettant un chèque de 500 000 $, reconnaissant ainsi l’urgent besoin d’aide tant au niveau de la recherche que de l’aide directe aux patients. Tous les dons, peu importe le montant, sont importants car ils contribuent directement à aider les jeunes adultes trop souvent dépourvus lorsque cette satanée maladie frappe ou dans de nombreux cas, récidive » a déclaré Francine Laplante.

La population est donc conviée à visiter l’un des partenaires de la Fondation pour se procurer un nez au coût de 2 $. Dès le 21 septembre, les participants pourront se rendre sur instantanez.ca pour s’inscrire à la course en se créant un profil parmi les cinq catégories affichées. Le jeu propose différents types de photos pour accumuler le plus grand nombre de points possibles et gagner des prix. Les photos peuvent également être partagées sur Facebook.

PARTENAIRES

Les nez seront offerts à partir du 28 septembre chez les partenaires de la Fondation à travers le Québec – Tim Hortons, Jean Coutu, Archambault, Party Expert, Rossy, PFK, VitroPlus et Tigre Géant.

La Fondation est également heureuse de compter à nouveau sur le soutien de Québecor et de ses filiales à titre de partenaire principal de la campagne. L’appui de Québecor se traduit par le déploiement d’une campagne promotionnelle panquébécoise à travers ses diverses plateformes médiatiques à compter du 21 septembre. Cogeco s’implique également en offrant une visibilité à la Fondation à travers son réseau. Groupe Adèle, Imports Dragon et Témoin Production s’ajoutent à titre de partenaires de soutien.

JOURNÉZ POUR VIVRE

La campagne se terminera le jeudi 15 octobre par la JOURNÉZ POUR VIVRE. La population québécoise sera encouragée à mettre le nez au travail ou à l’école. Des brigades de bénévoles se rendront d’ailleurs dans des lieux publics de Montréal et d’autres villes du Québec pour vendre des nez. La Fondation espère que le deuxième jeudi d’octobre deviendra dorénavant la JOURNÉZ POUR VIVRE annuelle.

PORTE-PAROLE DE LA CAMPAGNE

La Fondation est heureuse de continuer à œuvrer auprès de Marie-Eve Janvier, Jean-François Breau et Alex Nevsky, impliqués depuis sa création en 2014. À ces artistes s’ajoute Jonathan Truchon, ce jeune homme de 26 ans qui combat le cancer et ses métastases depuis l’âge de 17 mois.

QUELQUES FAITS NOUVEAUX

« La médecine a fait des pas de géant pour guérir les cancers pédiatriques au cours des dernières décennies, mais dès que ces enfants atteignent l’âge de 18 ans et un jour, on lance ces jeunes adultes seuls dans un système qui n’est ni prêt ni adapté à les recevoir. À cet âge, ils sont plus démunis que la moyenne, ont de plus faibles chances de guérison que les enfants et n’attirent que moins de 1 % des fonds de recherche sur le cancer. Il est grand temps de se mettre à l’ouvrage. Donnez généreusement ! » a conclu Francine Laplante.

Il est, par contre, important de stresser les faits suivants :

• Environ 8 à 10 000 cas de cancer par année sont décelés chez les jeunes adultes et la plupart du temps ces derniers sont virulents.

• Les jeunes adultes, déjà atteints d’un cancer pédiatrique, ont huit fois plus de chance de récidive à l’âge adulte.

• Il y a très peu d’aide offert à ce groupe d’âge.

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment