Ouverture de la gare prévue cet été

Restauration pour le 100e anniversaire


Publié le 18 mai 2017

L’ancienne gare de Vallée-Jonction accueillera le musée ferroviaire, le cercle des fermières et les activités de l’Âge d’or.

©Photo TC Media – Huber Lapointe

VALLÉE-JONCTION. Des surprises ont occasionné un retard dans l’ouverture du musée ferroviaire de Beauce au grand public.

«C’est un site qu’on veut conserver. La marque de Vallée-Jonction, c’est la gare», a dit Réal Bisson, maire de Vallée-Jonction. M. Bisson a reçu un prix hommage du patrimoine pour sa contribution dans le projet de la Gare. Richard Lehoux, préfet de la MRC, lui a remis une plaque honorifique pour l’occasion.

Les bénévoles de la gare ont réuni depuis 2013 suffisamment d’argent pour entamer la phase 2 de la restauration cet hiver. Une partie des fonds proviennent de Patrimoine Canada et c’est surtout de leur côté qu’il y a eu du retard.

«Avant de procéder à certains travaux, ils doivent venir inspecter certains éléments de la restauration. On attendait les ingénieurs, mais ils ne sont jamais venus. Alors, on a juste envoyé des photos», a décrit Réal Bisson. La restauration aurait été censée se terminer en mars, mais il faudra attendre encore quelques mois.

«Il y a aussi eu quelques surprises en cours de route», ajoute Réal Bisson. Lorsqu’ils ont ouvert les murs, les travailleurs ont découvert un système de poids qui permettait de faciliter l’ouverture des fenêtres. «Nous les avons laissés là où ils se trouvaient», a expliqué François Cliche, membre du comité d’administration et bénévole pour la gare depuis 10 ans. «Il n’y a pas un ami, un voisin qui n’a pas travaillé dans le domaine ferroviaire à Vallée-Jonction», a dit Réal Bisson.