Sections

Première éolienne érigée au Mont Sainte-Marguerite


Publié le 8 septembre 2017

Quatre immenses grues sont nécessaires pour hisser chacune des éoliennes.

©Photo gracieuseté

CONSTRUCTION. Boréal érige la première éolienne de 3,2 mégawatts au cours de la première semaine de septembre.

La mise en service de l’ensemble des éoliennes est toujours prévue à la fin de l’année 2017.  «Il reste encore beaucoup de montage», avance tout de même Viviane Maraghi, Directrice du développement du promoteur RES.

Les composantes des éoliennes arrivent depuis quelques semaines sur le site du mont Sainte-Marguerite. «Nous avons besoin de l’ensemble des pièces (mats, pales, nacelle et moyeu) dans un certain ordre pour que les quatre grues principales les assemblent», montre Viviane Maraghi. Les équipes se relaient de jour, de soir et de fin de semaine pour entrer dans les temps prescrits, sans quoi le promoteur risque des frais de plusieurs milliers de dollars par jour de retard.

Les 46 éoliennes doivent être en opération dans les prochains trois mois, un rythme d’environ une éolienne tous les trois jours. Le

Les quatre parties du mat arrivent de Matane, les nacelles sont chargées sur des camions depuis le port de Bécancour.

Chaque jour, une composante parvient par le nord (route 216, Saint-Sylvestre) ou par le sud (route 112, Tring-Jonction). Les bases des éoliennes, une partie des pales et des moyeux sont presque toutes arrivés au chantier dans le secteur de Tring-Jonction.

À terme le parc éolien du Mont Sainte-Marguerite produira 147,2 MW d’énergie pouvant alimenter près de 28 000 foyers. Il s’agit d’un des derniers appels d’offres lancé par Hydro-Québec. Le gouvernement du Québec, principal actionnaire d’Hydro-Québec, ne prévoit pas augmenter la production d’énergie éolienne au cours des prochaines années, à moins d’une baisse des surplus d’énergie de la société d’État.
Les chemins d'accès aux éoliennes sont tous construits et pratiquement 50% du réseau collecteur est installé. Le poste de raccordement est presque terminé et Hydro-Québec TransÉnergie a débuté ses travaux.