Plus de 3 M$ pour l’efficacité énergétique en Chaudière-Appalaches

Publié le 21 octobre 2015

Dominique Vien, députée de Bellechasse et ministre du Tourisme.

©TC Media - Archives

Le gouvernement du Québec investit 3 086 158 $ pour soutenir des mesures en efficacité énergétique dans plusieurs entreprises de la région.

«S'adapter au changement en intégrant de nouvelles façons de faire est un gage de réussite pour les entreprises. En améliorant leurs procédés et en installant des appareils et de l'équipement moins polluants et plus efficaces, ces entreprises contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais également leurs frais d'exploitation. Ces économies permettent à nos entreprises d'ici d'être plus compétitives dans un monde où la concurrence est vive», a déclaré par voie de communiqué la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Dominique Vien.

L'aide financière de 3 086 158 $ est attribuée à 11 entreprises de la région:

Entreprise

Municipalité

Montant

Programme

Ébénisterie de la Chaudière

Saint-Isidore

51 734 $

Biomasse forestière résiduelle

Érablière Marcel Vien

Sainte-Claire

58 601 $

Biomasse forestière résiduelle

Ferme Hum-And-Son inc.

Saint-Malachie

85 589 $

Biomasse forestière résiduelle

Les équipements de ferme Raymond E. Laliberté

Saint-Henri

69 037 $

Biomasse forestière résiduelle

Productions horticoles Demers

Saint-Nicolas

1 442 813 $

Biomasse forestière résiduelle

Boulangerie St-Méthode

Adstock

346 846 $

ÉcoPerformance

Canneberges Ataboica

Val-Alain

271 749 $

ÉcoPerformance

Érablière Mario Roy (9037-8084 Québec inc.)

Saint-Georges

76 785 $

ÉcoPerformance

Érablière Sylvio Dorval

Ravignan

67 185 $

ÉcoPerformance

Les Séchoirs à bois René Bernard

Beauceville

428 813 $

ÉcoPerformance

Sobeys Québec

Lévis

187 006 $

ÉcoPerformance

«Le soutien financier que notre gouvernement accorde aux entreprises et organismes témoigne bien de notre volonté d'appuyer les projets en efficacité énergétique. Ceux-ci contribuent à l'amélioration de notre bilan environnemental, ce qui permet de préserver notre environnement et de lutter contre les changements climatiques. Les mesures d'efficacité énergétique contribuent également à rendre nos entreprises plus vertes», a déclaré le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord Pierre Arcand.

Financé par le Fonds vert, le programme ÉcoPerformance a pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et la consommation énergétique des entreprises par le financement de projets ou de mesures liés à la consommation et à la production d'énergie, de même qu'à l'amélioration des procédés. Le Programme de biomasse forestière résiduelle, quant à lui, a pour but de réduire les émissions de GES et la consommation de combustibles fossiles tout en valorisant la biomasse forestière résiduelle à des fins énergétiques. Financé dans le cadre du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques, il permet également de soutenir le développement d'infrastructures et de réseaux de distribution de la biomasse forestière résiduelle au Québec.

Pour en savoir davantage sur ces programmes, consultez la section Clientèle affaires du site efficaciteenergetique.gouv.qc.ca.

En manchette

Une finale haute en couleur

Les finales de la Ligue de Soccer Inter-Beauce ont eu lieu le samedi 20 août dernier à Sainte-Marguerite. L'événement, rassemblant près de 800 jeunes âgés entre 5 et 16 ans des MRC de La Nouvelle-Beauce et Bellechasse, a permis à l'organisation de couronner ses champions.

Plus de 3 M$ pour l’efficacité énergétique en Chaudière-Appalaches

Publié le 21 octobre 2015

Dominique Vien, députée de Bellechasse et ministre du Tourisme.

©TC Media - Archives


Le gouvernement du Québec investit 3 086 158 $ pour soutenir des mesures en efficacité énergétique dans plusieurs entreprises de la région.

«S'adapter au changement en intégrant de nouvelles façons de faire est un gage de réussite pour les entreprises. En améliorant leurs procédés et en installant des appareils et de l'équipement moins polluants et plus efficaces, ces entreprises contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais également leurs frais d'exploitation. Ces économies permettent à nos entreprises d'ici d'être plus compétitives dans un monde où la concurrence est vive», a déclaré par voie de communiqué la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Dominique Vien.

L'aide financière de 3 086 158 $ est attribuée à 11 entreprises de la région:

Entreprise

Municipalité

Montant

Programme

Ébénisterie de la Chaudière

Saint-Isidore

51 734 $

Biomasse forestière résiduelle

Érablière Marcel Vien

Sainte-Claire

58 601 $

Biomasse forestière résiduelle

Ferme Hum-And-Son inc.

Saint-Malachie

85 589 $

Biomasse forestière résiduelle

Les équipements de ferme Raymond E. Laliberté

Saint-Henri

69 037 $

Biomasse forestière résiduelle

Productions horticoles Demers

Saint-Nicolas

1 442 813 $

Biomasse forestière résiduelle

Boulangerie St-Méthode

Adstock

346 846 $

ÉcoPerformance

Canneberges Ataboica

Val-Alain

271 749 $

ÉcoPerformance

Érablière Mario Roy (9037-8084 Québec inc.)

Saint-Georges

76 785 $

ÉcoPerformance

Érablière Sylvio Dorval

Ravignan

67 185 $

ÉcoPerformance

Les Séchoirs à bois René Bernard

Beauceville

428 813 $

ÉcoPerformance

Sobeys Québec

Lévis

187 006 $

ÉcoPerformance

«Le soutien financier que notre gouvernement accorde aux entreprises et organismes témoigne bien de notre volonté d'appuyer les projets en efficacité énergétique. Ceux-ci contribuent à l'amélioration de notre bilan environnemental, ce qui permet de préserver notre environnement et de lutter contre les changements climatiques. Les mesures d'efficacité énergétique contribuent également à rendre nos entreprises plus vertes», a déclaré le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord Pierre Arcand.

Financé par le Fonds vert, le programme ÉcoPerformance a pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et la consommation énergétique des entreprises par le financement de projets ou de mesures liés à la consommation et à la production d'énergie, de même qu'à l'amélioration des procédés. Le Programme de biomasse forestière résiduelle, quant à lui, a pour but de réduire les émissions de GES et la consommation de combustibles fossiles tout en valorisant la biomasse forestière résiduelle à des fins énergétiques. Financé dans le cadre du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques, il permet également de soutenir le développement d'infrastructures et de réseaux de distribution de la biomasse forestière résiduelle au Québec.

Pour en savoir davantage sur ces programmes, consultez la section Clientèle affaires du site efficaciteenergetique.gouv.qc.ca.