Sections

La piste pour autos téléguidées est ouverte


Publié le 9 juillet 2017

Depuis environ deux semaines, le parc de la Véloroute (rue Jean-Marie-Rousseau) compte une nouvelle attraction: le Circuit téléguidé Vallée-Jonction. Rapidement, l'idée a réveillé les passions de la communauté, et les amateurs ne se sont pas fait attendre.

« Tout le monde que je suis allé voir a embarqué dans mon idée de fou. Il n'y a pas de mot pour décrire ce que je ressens. C'est une réussite totale, juste en trois semaines! », est fier mais reconnaissant Sylvain Fournier de Beauce Téléguidé Modeliste et initiateur du projet. Il évalue à environ 5000 $ l'aide qu'il a reçue de tous ses commanditaires. Le terrain est quant à lui fourni par la municipalité.

Avec le circuit, M. Fournier espère bien sûr attirer des gens de partout à Vallée-Jonction, mais surtout les familles. Il n'est pas impossible que des courses amicales soient organisées, mais son objectif premier est que tout le monde puisse s'amuser, à chaque instant… et ça fonctionne! « Depuis qu'elle est ouverte, il y a tout le temps quelqu'un. C'est épouvantable! (dit positivement) », a-t-il continué.

« Des pistes accessibles au public, il n'y en a pas beaucoup. Ça amène quelque chose qu'il n'y a pas ailleurs. C'est un atout de plus  », a commenté Vincent Vachon, directeur des loisirs de Vallée-Jonction. En soulignant lui aussi le caractère très rassembleur du projet, M. Vachon a souligné que la municipalité a fait l'acquisition de six autos téléguidées. Celles-ci seront prêtées aux personnes intéressées pendant les événements spéciaux, ou encore aux enfants qui fréquentent le camp de jour.

Il y a des amateurs d'autos téléguidées à Vallée!

Vincent Vachon

Pour les pilotes, notez que l'endroit est accessible sept jours sur sept de 8 h à 21 h. Les voitures à essences sont par contre interdites. Également, puisque l'infrastructure est située sur un terrain inondable, les installations seront retirées lorsque la saison froide se montrera le bout du nez. Le tout reprendra sa place au printemps, non sans modifier quelque peu la piste pour le plus grand bonheur des amateurs.