Sections

Saint-Anselme: un serpent…. dans son jardin


Publié le 3 juillet 2017

L'animal a pu être maîtrisé et sorti sans difficulté de la propriété

©Photo gracieuseté

BELLECHASSE. Une dame de Saint-Anselme a vécu un événement particulier il y a quelques jours lorsqu'elle a découvert un serpent sur sa propriété.

Une fois allongé, la taille de l'animal atteint presque cinq pieds.
Photo gracieuseté

Cette dernière effectuait quelques travaux extérieurs lorsqu'elle a remarqué quelque chose de particulier sur son aire de repos. «C'était un samedi matin, il faisait super beau, nous avions de l'ouvrage à faire. J'apportais les coussins qui vont sur nos chaises extérieures et je vois quelque chose de noir enroulé autour d'une de nos chaises. On aurait dit du caoutchouc. J'ai donné un petit coup de pied et ça a bougé un peu. Je me disais que c'était peut-être la chaise qui bougeait alors j'en ai donné un autre et là, il s'est dressé et a sorti sa langue. Je suis parti en courant. Je suis encore nerveuse juste à y penser.»

«Tout le monde a pensé à une couleuvre, sauf que je trouvais que c'était gros pas mal.»

La dame, qui souhaite ne pas être identifiée, a d'abord cru que ses enfants lui avaient joué un tour. «Mon conjoint était dans la maison et un de nos amis à l'extérieur en train de couper du bois. Les deux ont le même prénom alors en m'entendant crier, ils ont tous les deux pensé que quelque chose était arrivé à l'autre. C'est notre ami qui l'a finalement enlevé de sur la chaise, sauf que le serpent s'est immédiatement enroulé autour de son bras. C'est là que j'ai constaté la taille qu'il avait.»

Elle estime sa taille à plus de 5 pieds après que l'ami de la famille l'eut maîtrisé. «Tout le monde a pensé à une couleuvre, sauf que je trouvais que c'était gros pas mal. On a pensé à le tuer, mais on l'a plutôt mis dans une chaudière et notre ami est parti avec. Notre ami s'est rendu compte que ce n'était pas une couleuvre et le serpent l'a snappé (tenté de le mordre). Nous avons fait des recherches sur internet pour voir ce que ça pouvait être.»

Selon elle, l'imminence de la période des déménagements peut être en cause alors que plusieurs animaux domestiques sont laissés à l'abandon par leurs propriétaires.

Permis mais…

Le maire de Saint-Anselme, Michel Bonneau, a été surpris d'apprendre qu'un tel événement s'était produit sur le territoire de sa localité. Lui aussi adhère à la possibilité que le reptile ait été libéré volontairement par son propriétaire à l'approche d'un déménagement.  «Personne ne nous a rapporté l'incident jusqu'à maintenant», a-t-il ajouté.

À la municipalité, la règle permet de posséder un tel animal sauf que celui-ci doit être gardé dans un environnement sain et propice à son bien-être. La règlementation relative aux animaux exotiques est conforme à celle de la MRC de Bellechasse qui stipule que celui-ci doit être gardé à l'intérieur d'une cage ou d'un terrarium et que le propriétaire doit y donner l'accès pour toute inspection lorsque requise. L'animal doit être contrôlé et retenu s'il se retrouve à l'extérieur de la propriété. Le contrevenant s'expose à une amende de 100 $. Un animal pourrait être considéré dangereux sous diverses observations et sa garde constituerait alors une infraction.