Sections

Jean-François Mercier au festival de l’épi de Scott


Publié le 14 juillet 2017

Le festival de l’épi de 2017 accueille de belles activités dont le lancement de son nouveau centre des loisirs auxquels ils ont participé financièrement.

©Photo TC Media – Mizaël Bilodeau

FESTIVAL. Une année renouvelée avec de l’humour pour le festival de l’épi de Scott du 16 au 20 août.

Il a fort à parier que c’est avec une équipe jeune et dynamique que l’on réussit à inclure autant d’activités dans une fin de semaine du mois d’août.

Le festival de l’épi de Scott en est à sa 14e édition depuis sa résurrection des cendres dans les années 1990. «L’autre jour, quand je suis allé visiter le nouveau centre des loisirs, j’ai eu une émotion», s’est confiée Émilie D-Gilbert, coorganisatrice, lors de la conférence de presse au Scott Town Café. Au fil des années, le Festival de l’épi aura permis d’amasser 50 000$, investi dans le nouveau bâtiment des loisirs. «À un certain point, on ne savait plus où mettre les jeunes du terrain de jeux, aujourd’hui, on a beaucoup plus d’espace pour le faire», dit Patricia D-Gilbert, directrice des loisirs de Scott et coorganisatrice du festival.

C’est justement avec une activité de financement du terrain de jeux que débute la programmation le 16 août sous le chapiteau, où seront servis hot-dog et autres rafraîchissements. «Bien sûr, il y aura du blé d’Inde aussi», a blagué Tommy Boivin, l’un des organisateurs. Le bar à blé d’Inde offrira des dégustations de beures originaux.

La deuxième journée sera marquée par le 5 à 7 pompiers avec les chansonniers Les Jack et Christian Albert. Cette soirée sera aussi l’occasion pour les pompiers de dévoiler les grands gagnants de leur concours en vente au Dépanneur Langevin.

Le vendredi fait place à la relève musicale avec Jam road, gagnant du concours Lévis, ville du rock et One Love Project qui interpréteront des succès reggae et rock. Le DJ Snail clôturera le tout à minuit avec de la musique électronique.

Les journées du samedi et dimanche seront plus familiales avec le tournoi de washer, éducazoo, le spectacle Charlie et Cuttie, la messe GOSPEL et le cardio familial.

Les amateurs d’humour devront faire vite pour obtenir leur billet du souper-spectacle de Jean-François Mercier et Marko Métivier; il n’en reste plus qu’une quarantaine en date du 13 juillet.

Chaque année le festival de l’épi compte sur plus d’une centaine de bénévoles pour monter les installations, s’occuper de la billetterie et de l’animation. Les activités se dérouleront, comme à l’habitude, autour du chapiteau situé sur la 3e rue.

«Les gens devraient venir au festival parce qu’on a des activités pour tous les goûts avec de la musique, une zone pour enfants et de l’humour. Tout le monde tire son compte», ajoute Patricia D-Gilbert.