Important dégât d'eau au Centre d'hébergement de Beauceville

Une trentaine de résidents évacués


Publié le 13 mars 2017

Une opération d'urgence a dû être menée au Centre d'hébergement de Beauceville.

©TC Media - Jean-François Fecteau

Lundi vers 18h40, une importante conduite d'eau s'est rompue au 4e niveau du Centre d'hébergement de Beauceville. L'eau s'est ensuite infiltrée aux étages inférieurs forçant l'évacuation et la relocalisation de 31 résidents de deux unités de soins, et ce, en plein froid d'hiver. Heureusement, on ne rapporte aucun blessé.

«La fuite a été colmatée. L'ampleur des dégâts demeure inconnue pour le moment. L'objectif est de réintégrer les personnes dans les unités de soins le plus rapidement possible», annonce Geneviève Dion, chef des communications et des relations publiques pour le Centre intégré de santé et services sociaux de Chaudière-Appalaches lors d'un point de presse tenu en fin de soirée.

Au troisième étage, les locaux de la résidence pour personnes âgées ont été les plus durement touchés par l'infiltration d'eau. Les 20 patients ont d'abord été évacués ailleurs dans le centre d'hébergement. Certains ont pu être transférés vers la résidence privée Luca de Saint-Joseph. D'autres ont pu être hébergés chez des proches.

Au deuxième niveau, les 11 patients, principalement à mobilité réduite, de l'Unité de réadaptation fonctionnelle intensive (URFI) ont aussi été évacués du bâtiment. Sept d'entre eux ont été déménagés temporairement au Centre d'hébergement de soins de longue durée de Saint-Georges Ouest. Quatre autres personnes ont été hébergées par leurs familles. Durant cette longue soirée, certaines personnes âgées ont dû patienter dans un gymnase en attendant leur transfert.

Notons que la conduite défectueuse servait pour le système de gicleur. Celle-ci a aussi causé des dégâts dans des espaces administratifs et des locaux vacants situés respectivement au premier et quatrième niveau.

En tout, l'intervention majeure des services d'urgence a mobilisé une quarantaine de pompiers de Beauceville, de Saint-Georges, Saint-Victor et Saint-Joseph ainsi que du personnel ambulancier.