Desjardins et agriculteurs discutent innovation


Publié le 15 janvier 2017

Les participants ont entre autres pu entendre une conférence de Joëlle Noreau, économiste principale au Mouvement Desjardins.

©TC Media – Hubert Lapointe

Environ 200 gestionnaires du secteur agricole des régions de la Beauce et de l’Amiante se sont réunis le vendredi 13 janvier dernier au Centre Caztel de Sainte-Marie, à l'occasion de la Journée des membres agricoles Desjardins. Sous le thème « L’innovation au profit de la réussite », l'événement bisannuel était une initiative du Centre Desjardins Entreprises (CDE) Chaudière-Nord, ainsi que du CDE Beauce-Sud et Appalaches.

« L'activité est importante pour nous. Nous voulons demeurer proches de nos membres », a commenté Jean Langevin du CDE Chaudière-Nord, en qualifiant la clientèle agricole de « la base de l'économie ». En ce qui le concerne, le rassemblement de vendredi était une occasion d'avancer et de grandir dans un milieu autant lourd en normes et réglementation qu'en attentes de la part des consommateurs.

La présidence d’honneur de l’événement était assurée par Guy Cormier, président et chef de direction du Mouvement Desjardins.
TC Media – Hubert Lapointe

De la grande visite

L'événement a aussi été une rare occasion d'écouter Guy Cormier, président et chef de direction du Mouvement Desjardins, lequel assurait également la présidence d’honneur de la journée. « J'ai passé mes sept ou huit premières années chez Desjardins à faire du financement agricole. J'ai vu c'est quoi avoir une entreprise [dans ce secteur] », a-t-il déclaré, en saluant la ténacité et la fierté des entrepreneurs. « Vous êtes la pierre d'assise de notre Québec. »

En ce qui a trait au thème de l'innovation, M. Cormier est d'avis que quel que soit le développement des technologies, à la fin de la journée, ce sont les personnes qui font la différence. « Les règles du jeu sont en train de changer dans plusieurs secteurs, […] mais le contact humain et la connaissance d'un milieu, ça ne se remplace pas, surtout quand les montants investis sont importants. La constance d'une équipe, ce sont les personnes qui les dirigent. » Il juge par ailleurs que les efforts de gestion, de coopération et de collaboration sont aussi des formes d'innovation.

Après cette introduction, les invités ont pu entendre les conférences « 2017, une année qui gardera les acteurs économiques sur le qui-vive » de Joëlle Noreau, économiste principale au Mouvement Desjardins et « Démystifier le consommateur et adopter des stratégies d’affaires pour le desservir » par Isabelle Charron, agronome et présidente du Groupe AGÉCO.

Enfin, un panel avec la participation de Francis Gagné et Anne-Marie Lessard (Houblon des Jarrets noirs de Saint-Bernard), Carole Marcoux (Le Porc de Beaurivage de Saint-Patrice) et Martin Carrier (Smartreck Technologies de Saint-Honoré-de-Shenley) a permis aux participants de prendre connaissance de divers bons coups et leçons apprises en ce qui a trait à l'innovation au sein de leur entreprise respective.

« Le message clé à l’intention des producteurs agricoles est de mettre l’innovation au cœur de leurs stratégies de croissance et de développement des affaires, souligne Stéphane Dubé, directeur général du CDE Chaudière-Nord. L’accès aux technologies est de plus en plus démocratisé et permettra non seulement à leur entreprise de demeurer dans la course, mais au secteur de demeurer pertinent et compétitif dans son marché. »

Daniel Ruel (Caisse de La Nouvelle-Beauce), Stéphane Dubé (CDE Chaudière-Nord), Anne-Marie Lessard et Francis Gagné (Houblon des Jarrets noirs), Carole Marcoux et Christian Lefebvre (Le Porc de Beaurivage), Guy Cormier (Desjardins), Martin Carrier (Smartreck Technologies), Joëlle Noreau (Desjardins), Isabelle Charron (Groupe AGECO) et Jean Langevin (CDE Chaudière-Nord).

©TC Media – Hubert Lapointe