La persévérance scolaire, c'est l'affaire de tous

Hubert Lapointe hubert.lapointe@tc.tc Publié le 16 février 2016

Au cours du lancement, le maire de Lévis Gilles Lehouillier a reçu de Normand Lessard un ruban vert, soulignant son titre de superhéros de la persévérance scolaire.

©TC Media – Hubert Lapointe

Les Journées de la persévérance scolaire (JPS) ont lieu du 15 au 19 février. Cette année, les Partenaires pour la réussite éducative en Chaudière-Appalaches (PRÉCA) espèrent sensibiliser les décideurs des différentes instances régionales à l’importance du rôle de chacun dans la persévérance scolaire.

En 2016, la campagne annuelle de sensibilisation a pour thème « Soyez un superhéros: la persévérance scolaire c’est l’affaire de tous ». Le lancement a été effectué le lundi 15 février dernier au Centre Caztel de Sainte-Marie, en la présence de 68 partenaires de la région.

Avec un plan, on peut changer le monde.

Normand Lessard

« Cette concertation montre à quel point les élites politiques ont un rôle de premier plan dans la persévérance scolaire. Comme le dit un vieux proverbe africain: “Il faut tout un village pour élever un enfant” », a affirmé Normand Lessard, président de PRÉCA.

Ariane Cyr, coordonnatrice de PRÉCA.
TC Media – Hubert Lapointe

Selon Ariane Cyr, coordonnatrice de PRÉCA, la persévérance passe par 18 déterminants, passant de l'encadrement parental jusqu'aux saines habitudes de vie. « Il est possible de mener des actions qui auront un effet positif sur un ou plusieurs déterminants pour changer les choses. Il faut que chacune des têtes de réseau en soit convaincue afin qu'ils deviennent des courroies de transmission. »

À ce sujet, PRÉCA souhaite créer une vague de reconnaissance de superhéros à travers le Québec. Dans les prochaines semaines, un ruban vert sera remis à des intervenants de tous les milieux afin de souligner les efforts investis au quotidien. « Aujourd'hui, ce n'est pas un aboutissement ou une fin, mais le début de quelque chose », a-t-elle soulevé.

Agir tôt, la solution?

À titre de superhéros, le maire de Lévis Gilles Lehouillier est d'avis qu'il est essentiel de démontrer aux enfants, dès leur plus jeune âge, qu’avec des efforts et de la volonté, il est possible de réaliser de grandes choses. « À titre d’élus, notre rôle est de créer un environnement propice à leur développement, tout en positionnant l’éducation comme un pilier fondamental du développement de notre communauté », a-t-il commenté.

Annie Simard, directrice du territoire de l'Est-du-Québec pour l'organisme Avenir d'Enfants, a confirmé que la petite enfance est le moment opportun pour agir. « Un enfant sur quatre est vulnérable lors de son entrée à l'école. La réussite éducative est en quelque sorte un passeport pour une vie meilleure. »

Pour obtenir plus de renseignements, visitez le www.preca.ca.

En manchette

Sa barbe vaut maintenant 30 000 $

Douze jours après avoir lancé sa campagne en faveur de Leucan, Yvan Labbé de Sainte-Marie peut se dire que sa barbe vaut maintenant plus de 71 % de sa valeur.

Incendie à Saint-Sylvestre: 75 vaches périssent

INCENDIE. Un incendie survenu à la ferme Bilodienne de Saint-Sylvestre dans la nuit du 25 au 26 mai a coûté la vie aux 75 vaches de l'entreprise. L'effort combiné de cinq services de pompiers des municipalités voisines a été requis afin d'éteindre le brasier.

La persévérance scolaire, c'est l'affaire de tous

Hubert Lapointe hubert.lapointe@tc.tc Publié le 16 février 2016

Au cours du lancement, le maire de Lévis Gilles Lehouillier a reçu de Normand Lessard un ruban vert, soulignant son titre de superhéros de la persévérance scolaire.

©TC Media – Hubert Lapointe


Les Journées de la persévérance scolaire (JPS) ont lieu du 15 au 19 février. Cette année, les Partenaires pour la réussite éducative en Chaudière-Appalaches (PRÉCA) espèrent sensibiliser les décideurs des différentes instances régionales à l’importance du rôle de chacun dans la persévérance scolaire.

En 2016, la campagne annuelle de sensibilisation a pour thème « Soyez un superhéros: la persévérance scolaire c’est l’affaire de tous ». Le lancement a été effectué le lundi 15 février dernier au Centre Caztel de Sainte-Marie, en la présence de 68 partenaires de la région.

Avec un plan, on peut changer le monde.

Normand Lessard

« Cette concertation montre à quel point les élites politiques ont un rôle de premier plan dans la persévérance scolaire. Comme le dit un vieux proverbe africain: “Il faut tout un village pour élever un enfant” », a affirmé Normand Lessard, président de PRÉCA.

Ariane Cyr, coordonnatrice de PRÉCA.
TC Media – Hubert Lapointe

Selon Ariane Cyr, coordonnatrice de PRÉCA, la persévérance passe par 18 déterminants, passant de l'encadrement parental jusqu'aux saines habitudes de vie. « Il est possible de mener des actions qui auront un effet positif sur un ou plusieurs déterminants pour changer les choses. Il faut que chacune des têtes de réseau en soit convaincue afin qu'ils deviennent des courroies de transmission. »

À ce sujet, PRÉCA souhaite créer une vague de reconnaissance de superhéros à travers le Québec. Dans les prochaines semaines, un ruban vert sera remis à des intervenants de tous les milieux afin de souligner les efforts investis au quotidien. « Aujourd'hui, ce n'est pas un aboutissement ou une fin, mais le début de quelque chose », a-t-elle soulevé.

Agir tôt, la solution?

À titre de superhéros, le maire de Lévis Gilles Lehouillier est d'avis qu'il est essentiel de démontrer aux enfants, dès leur plus jeune âge, qu’avec des efforts et de la volonté, il est possible de réaliser de grandes choses. « À titre d’élus, notre rôle est de créer un environnement propice à leur développement, tout en positionnant l’éducation comme un pilier fondamental du développement de notre communauté », a-t-il commenté.

Annie Simard, directrice du territoire de l'Est-du-Québec pour l'organisme Avenir d'Enfants, a confirmé que la petite enfance est le moment opportun pour agir. « Un enfant sur quatre est vulnérable lors de son entrée à l'école. La réussite éducative est en quelque sorte un passeport pour une vie meilleure. »

Pour obtenir plus de renseignements, visitez le www.preca.ca.